Author Topic: Histoire de l'Empire Terrien TRUEFRENCH  (Read 82 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Faenor

  • Leading Rate
  • *
  • Posts: 8
    • View Profile
Histoire de l'Empire Terrien TRUEFRENCH
« on: August 22, 2017, 12:21:51 PM »
En l'an de grâce 2000, après le boom des technologies liées à l'informatique et aux télécommunications, devant les vastes possibilités offertes par ces nouvelles découvertes, les gouvernements des pays industrialisés et développés de la planète Terre décidèrent de s'unir dans la poursuite commune d'un projet de recherche à visée mondiale permettant l'utilisation d'une toute nouvelle gamme de minéraux découvert profondément enfouis sous terre et l'ouverture de tout un pan de technologies liées à la conquête de l'espace, sa colonisation, son exploitation mais tout d'abord son exploration.  Celle ci débutant bien sur par une connaissance exacte des corps et donc des ressources en minerais dont dispose notre système d'origine nommé Sol.  Quand le grand projet de recherche sur la technologie Transnewtonienne fut terminé en l'année 2015 et au vu des perspectives s'ouvrant à l'humanité toute entière, les gouvernements des différents pays de la planète Terre décidèrent de s'unir d'un commun accord après des millénaires de querelles et de luttes intestines pour assurer à l'Homme une place de choix dans les étoiles.

La première décision du tout nouveau gouvernement de ce qui s'appellera désormais l'Empire Terrien fut de tout mettre en œuvre pour d'une part assurer l'extension des colonies aux mondes proches, c'est à dire de rendre vivable aux conditions propre à la Terre les planètes Mars et Mercure  ainsi que la Lune et d'autre part mais en priorité d'assurer l'approvisionnement constant et régulier de la Terre en minéraux Transnewtonnien, ceci devant permettre une production d'infrastructures, de matériels et de vaisseaux en continue pour le secteur public et le secteur privé.
Ainsi, les activités des centres de recherche furent orientées vers deux projets de recherche de deux domaines très différent.  Les laboratoires d'Europe, d'Asie et d'Australie recherchèrent de nouveaux moyens de motorisation spatiale tandis que les laboratoires d'Amériques et d'Afrique dirigèrent les énergies de leurs équipes vers un moyen de sonder les corps célestes depuis l'espace pour y détecter d'éventuelles traces de matière première.
Le capteur géologique fut découvert en 2017, la même année la technologie fondant les bases de nouveaux moteurs fut elle aussi découverte cependant il fallu encore deux années pour qu'une équipe de Tokyo innove et mettre au point le premier moteur à eau pressurisé.

Les équipages formés par la très récemment construite académie militaire militaire de la Terre étaient impatient leurs vaisseaux.  Justement, un chantier naval à but non militaire avait été construit pendant le laps de temps destinés aux recherches.  Tel quel, il fournissait une baie de construction avec suffisamment d'espace pour construire le GE Tribal 001 : vaisseau de reconnaissance et d'analyse géologique.
Au printemps 2019, celui-ci fut lancé direction la Lune, oui Séléné devait être le premier corps à être scanné autant parce qu'il est le plus proche de la planète Terre que pour marquer le coup.  En effet, trouver des minéraux si près de la base centrale des opérations auraient été une aubaine entériné le renouveau de la conquête spatiale était encore plus important.
Le 12 Juin, le vaisseau était en orbite de la Lune et commença ses opérations de détection.  Nada, rien, nicht : il n'y avait rien sur la Lune à exploiter.  Le vaisseau pris donc la direction de la planète suivante c'est à dire Mars où il découvrit de grandes quantités de matières enfoui très profondément et peu accessible, hélas.  Enfin le Tribal se rendit sur Mercure où il n'y avait rien non plus.  Le vaisseau continua donc sa mission de sondage géologique au niveau de la première ceinture d'astéroïde bientôt suivi par le Tribal 002 et 003, jusqu'au 005.

Pendant tout ce temps les anciennes industries de la Terre se transformaient pour répondre aux nouvelles exigences de productivité.  Ainsi, 45% du parc industriel fut consacré à des usines alimentant le secteur de la construction ; 45 autres % furent modifiés pour être re-déployé en tant que mines et les 10% restant devinrent des raffineries de Sorium pour la production du précieux carburant servant aux voyages stellaires.

La poursuite de l'expansion de l'Empire fut régulière avec le lancement de flotte de cargo, de vaisseaux raffineries, de vaisseaux miniers et enfin de terraformeur suivant les progrès technologique concentrés à cette époque dans les branches de la production, de l'industrie et de la logistique.
De même, une première compagnie privée lança dans l'espace des vaisseaux de colonisation vers la Lune après sa terraformation.
Ainsi, Mars et Mercure furent successivement terraformées puis colonisés.  Restait, malgré tout, un problème majeur qui se dessinait dans le sillage de l'évolution dans le sillage de l'évolution de l'Empire : mois après mois les vaisseaux de sondes géologiques reconnaissait les corps du système solaire et il apparaissait que hors le Sorium disponible en grandes quantités sur Uranus, les gisements de minerais étaient présent en faible nombre et taille dans Sol notament en ce qui concerne le Mercassium et le Corondium.  Pourtant quand on sait que le premier sert à construire des laboratoires de recherche et que le second des mines la chose devient très préoccupante.  Ce qui allait conduire à un effondrement de l'Empire ou du moins à un arrêt net de l'expansion.
Il a donc été décidé de rationner et d'économiser les minerais et leurs utilisations conditionnées à la découverte de gisement conséquent.  Ce qui n'arrive pas.
Il allait donc falloir explorer les systèmes voisins ce qui allait nécessiter de concentrer les efforts technologiques sur la propulsion en particulier sur l'efficience des moteurs, leur puissances et sur la technologie permettant les bonds à travers les trous de vers.
Le temps que les recherches furent conduite à leur terme, l'entièreté du système solaire fut sondé sans grandes découvertes : il y avait bien quelques comètes avec du minerais mais aucun dépôt supérieur à 300 000 tonnes et pas de Corrundium et de Mercassium sauf à des accessibilités inférieurs à 0,1.  En ce qui concerne les technologies de bonds, il y avait deux possibilités pour l'Empire Terrien : équiper les vaisseaux de propulseur de saut ou fabriquer des vaisseaux de constructions de portes de saut au point de saut.  Le gouvernement de l'Empire choisit la voie des portes qui serait au nombre de 5 au vu des scans gravitationnelles effectués par les nouveaux vaisseaux sondes.  La construction de chaque porte pris 90 jours, une fois terminé un vaisseau de classe Tribal et un vaisseau d'analyse gravitationnelle de classe Agincourt fut envoyé par chaque porte et l'Empire découvrit 5 nouveaux systèmes : Proxima Centauri, Lallande 21185, Ross 154, Luhman 16 et Luyten 726-8.  A près scan complet de ces systèmes, l'intérêt se porta pour les systèmes Lalande 21185 et Ross154 et en particulier Lallande A II, A VIII Lune 9, A VIII Lune 14 et sur Ross 154 A IV Lune 24 du fait des grandes quantités de minerais présentes à des accessibilité supérieurs ou égales à 0,6.
Des efforts de construction e mines et d'infrastructure plus des efforts dans la mobilisation de flottes de terraformation toujours plus nombreuse furent mis en place dans des délais les plus brefs possible et surprise une anomalie fut découverte sur Lallande A II favorisant la recherche dans le domaine des missiles et des armes cinétiques, des laboratoires aller devoir être construit sur Terre et transporté là-bas.  Le nombre de départ fut fixé à 10 laboratoires.

Pendant 30 années, l'Empire Terrien se développa dans ses 6 nouveaux systèmes pour arriver finalement à maturité industrielle et économique ce qui allait indubitablement conduire l'Empire à lancer la 3ème vague de colonisation et d'exploration.
En parallèle, le souci d'un éventuelle rencontre avec des nouvelles races extraterrestres possiblement hostile motiva le gouvernement impériale à dévier une partie des budgets destinés à la recherche en production et en industrie vers les armes à énergie et les armes cinétiques ainsi que sur les différents types de senseurs afin de pouvoir mettre au point des systèmes de détection et de visée.  C'est justement à cette époque que des aliens furent rencontrés dans les nouveaux systèmes Procyon et Wolf 359 ; Ils détruisirent les vaisseaux sondes sans sommation et sans répondre aux tentatives de communications.
Le choc fut rude et une décision rapide de stopper l'expansion fut prise.
Ainsi, c'est une politique de consolidation et d'armement qui fut mise en place au sein de l'Empire Terrien.
Barnards Star, DX Cancri, Epsilon Indi, Gliese 784 et 1061, Herschel 5173, Kapteyns Star, Alpha Centauri, YZ Ceti et Luyten Star ; tous ces systèmes et leurs planètes furent terraformées, exploitées et colonisées au terme de plusieurs décennies pendant que les ingénieurs mettaient au point des plans de vaisseaux et de bases spatiales toujours plus ambitieux tel des croiseurs de 400 000 tonnes, des bases de terraformation de 13 000 000 de tonnes ou encore des cuirassés à 75 couches de blindages.

Nous voici ainsi arriver à la deuxième période de crises d'approvisionnement en minerai où c'est cette fois ci l'Uridium qui venait à manquer du fait des nombreux systèmes de visés des énormes vaisseaux en construction et des centres de défenses planétaires qui devaient assurer protection et sécurité aux habitant des colonies extra-solaire.
C'est donc une par un élan d'investissement dans les mines, les mines automatisées, les infrastructures, les laboratoires, les usines de maintenances, de construction, de fabrication de missiles et de chasseurs engendrant des frais énormes amenant le budget 389029,3 crédits en léger déficit par rapport aux sommes dépensées 394399,5 crédits du notamment à la construction de vaisseaux pour 58,40% du budget.
Progressivement de plus en plus d'Uridium arrivait sur Terre et le problème aller se régler dans le temps ne restait désormais plus qu'a attendre que les flottes fussent prêtes à partir pour le combat et pour la gloire de l'Empire !
 

 

Sitemap 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51